vidéosurveillance dépôts sauvages

dépôts sauvages

Les dépôts sauvages sont un véritable fléau qui coûte très cher aux collectivités. Certaines personnes se débarrassent de plus en plus souvent des déchets en forêt, en pleine nature, ou en ville.

On trouve des pneus, des déchets de constructions, de l’électroménager, des plastiques, de l'amiante, du plâtre, des produits toxiques… En plus les personnes qui jettent sont souvent imitées, cela donne lieu à des dépôts sauvages, qui coutent de par leur taille, parfois très cher à évacuer.

Les caméras de vidéosurveillance permettent de prévenir la formation de dépôts sauvages, elles ont un effet dissuasif, et permettent une action répressive grâce à la capture des plaques d’immatriculation des contrevenants.

 

Appareil photo autonome.

Si vous souhaitez mettre en place une surveillance temporaire, dans un endroit isolé (forêts, champs), vous pouvez acheter un appareil photo autonome, que vous pouvez poser sur un poteau ou sur un arbre, ces appareils photo fonctionnent sans fils, sans électricité ni téléphone.

La durée d'autonomie des batteries est d'environ 6 mois. Le projecteurs infrarouges permettent de d'enregistrer une plaque d'immatriculation jusqu'à 100 mètres, sans flash. L’enregistrement des photos se déclenche lors d'une détection de mouvement.

Les caméras sont camouflées, personne ne sait où elles sont installées. Vous pouvez commander des caméras « Scoutguard » pour environ 100€ sur Amazon.fr

appareil photo dépôts sauvages

 

enregistreur nomade vidéosurveillance

Caméra vidéosurveillance

Pour les dépôts sauvages en ville, nous installons des caméras de vidéosurveillance avec projecteurs infrarouges, permettant d’identifier les responsables de jour, comme de nuit. Il est possible d’installer des coffrets batterie permettant d’alimenter les caméras depuis un candélabre, ou bien un panneau solaire.

Les caméras à privilégier sont protégées du vandalisme. Un routeur 3G/4G permet d'émettre les alarmes sur un téléphone lors d’une détection de mouvement. Vous pouvez aussi choisir d'envoyer les alarmes vers un télésurveilleur.

Vous pouvez aussi choisir d'enregistrer les images localement, sur un enregistreur, et de les consulter lorsque vous constatez un dépôt sauvage dans la zone surveillée.

 

Où installer les caméras ?

Les caméras de vidéosurveillance sont placées aux endroits stratégiques, d’entrée ou sortie des chemins. Elles peuvent aussi être installées aux endroits ayant déjà été victime d’un dépôt sauvage.

Notez que s'il n'y a pas de mesure dissuasive, ou répressive, les lieux ayant déjà été victimes de dépôts sont souvent les lieux où les pollueurs récidivent. Ainsi, les déchets s'accumulent, et ils deviennent de véritables décharges !

L'avantage des systèmes autonomes est que vous pouvez installer les caméras à des endroits où il n'y a ni éclairage, ni électricité.

 

vidéosurveillance solaire

 

chemin forêt

Coût

N’hésitez pas à nous contacter pour toute question relative à l'installation de caméras de vidéosurveillance anti-dépôts sauvages.

Le coût de l'enlèvement d'un dépôt sauvage est de l'ordre de 500€ (camion benne, chargement, déplacement, frais de décharge), sans compter l'image négative que remonte ces déchets, et le mécontentement des riverains.

La vidéosurveillance et les appareils photo sont des preuves indéniables, qui permettent d'établir les procès verbaux. les amendes des contrevenants peuvent atteindre jusqu'à 1500€, s'il s'agit d'un professionnel : la confiscation de son véhicule, et des dommages et intérêts.

 


 
support vidéosurveillance


Questions ou conseils ?

Tel. : 01 84 25 69 50

tous les jours de 9h à 19h

petit logo videosafe

3 rue Robert Foulon
95360 Montmagny
France
 

Site internet

Plan du site