installation caméra

Il est évident que lorsque vous partez en vacances, votre maison devient une cible facile et convoitée par d’éventuels voleurs. Conscients de votre absence, ils disposent de tout le temps nécessaire pour rentrer et vider soigneusement votre maison de ses biens les plus précieux. Certains gestes et certaines précautions sont élémentaires pour réduire les chances d’être cambriolé pendant ces vacances, mais certains sont souvent méconnus. Pour réduire les chances d’être ciblés pendant vos prochaines vacances, suivez ces 9 conseils et partez tranquilles et sans appréhension.

 

  1. Installez un système de vidéosurveillance

Inutile d’expliquer pourquoi un système de vidéosurveillance est le meilleur moyen de prévenir d’une intrusion pendant votre absence. Son installation est simple, de moins en moins onéreuse, il peut être géré à distance, et son installation diminuera le prix de votre assurance. Il dissuadera par ailleurs, la majorité des voleurs intéressés par votre domicile.

 

  1. N’oubliez pas d’installer une caméra protégeant votre porte d’entrée

Installer un système de vidéosurveillance ne doit pas vous faire oublier que votre porte d’entrée reste le point le plus vulnérable. Privilégiez-la en installant une caméra qui la filme directement.

 

  1. Vérifiez que vous avez bien TOUT fermé à clé

Chaque point d’entrée potentiel doit être fermé à clé. Les voleurs passeront par la première fenêtre non-verrouillée, qu’elle se trouve au premier étage ou au 3ème. De plus, le moindre oubli attirera les foudres de votre assureur.

 

  1. Gardez votre domicile éclairé

N’oubliez pas de garder votre domicile éclairé, mais soyez stratégiques en ne laissant pas votre lumière principale allumée en pleine nuit. Pour plus de crédibilité, demandez à un voisin de venir changer d’éclairage régulièrement.

 

Photo d'une caméra de vidéosurveillance

 

  1. Rendez votre maison visible depuis la rue

Les buissons et haies touffues sont une aubaine pour les voleurs. Cachés par la végétation, ils peuvent prendre plus de temps à vous cambrioler sans être remarqués par d’éventuels passants ou patrouilles.

 

  1. Cachez vos biens les plus précieux

Même pendant votre absence, les voleurs ne restent jamais longtemps chez vous. Bien cacher ses biens précieux leur fera donc perdre du temps qu’ils passeront à voler des objets moins importants.

 

  1. Soyez discrets quant à vos projets de vacances

Les voleurs sont à l’affût des projets de vacances sur les réseaux sociaux. Évitez donc de divulguer vos dates ou même vos projets, dont le programme sera étudié par les voleurs, facilitant leur cambriolage.

 

  1. Ne laissez pas de mots sur la porte d’entrée

Votre maison doit paraître habitée. Ne laissez donc aucun signe de votre absence. Prévenez simplement vos proches de votre départ.

 

  1. Continuez de récupérer votre courrier

Un tas de colis ou une boîte aux lettres qui déborde est un appel au cambriolage. Demandez à faire suivre votre courrier ou à un proche de venir le récupérer.

 

Ces conseils permettent de réduire le risque de voir sa maison visée par un cambrioleur. Toutefois, n’oubliez pas que le meilleur moyen de s’en protéger reste d’installer un système de caméra de vidéosurveillance efficace.

Protéger sa maison des voleurs peut paraître relativement simple dans la mesure où il suffit de protéger ses points faibles, comme les grandes fenêtres ou la porte côté jardin. Beaucoup pensent aussi que leur maison n’est potentiellement cambriolée qu’en pleine nuit ou lorsqu’ils sont absents pendant de longues périodes. Pourtant, il suffit d’une petite heure d’absence pour que les voleurs, qui connaissent vos horaires pour avoir peaufiné leur plan, passent à l’acte.

 

L’heure à laquelle un cambriolage est le plus susceptible de concerner votre maison est également souvent peu connue. En effet, 65% des cambriolages se passent aux alentours de 18h, et non en pleine nuit. Le point d’entrée des voleurs dans votre maison est par ailleurs le plus souvent la porte d’entrée, qu’elle soit protégée ou non. On pense en effet que la porte d’entrée et ses 3 cadenas ne sera pas visée, et laissée de côté au détriment d’une fenêtre ou d’un point d’entrée secondaire mais moins protégé. Toutefois, les statistiques nous rendent une fois de plus service en nous montrant que 34% des intrusions se font par la porte d’entrée, contre 22% par la fenêtre principale, deuxième voie d’entrée privilégiée.

 

Ces statistiques permettent de saisir l’importance de surveiller votre porte d’entrée, et pas seulement de la protéger. Pour ce faire, il existe un système de caméra de vidéosurveillance infaillible, peu cher et facile à utiliser, qui vous permettra de surveiller votre porte d’entrée comme si vous étiez chez vous.

 

 Photo d'une caméra intégrée à une porte d'entrée

 

La caméra œillet

C’est une toute petite caméra installée dans votre porte et dont l’objectif donne sur l’extérieur, comme le petit trou par lequel vous regardez lorsque vous voulez voir qui sonne à votre porte. Cette caméra vous envoie, en direct sur votre smartphone, les images de ce qui se passe juste devant. Vous pouvez ainsi voir qui sonne à votre porte, et quand, mais également, et ce grâce au système de capteur de mouvement de ce type de caméras, qui passe devant et s’y attarde éventuellement un peu trop longtemps.

 

Ces caméras répondent par ailleurs directement à un type de cambriolage particulier, appelé aux EUA « le cambriolage Toc-Toc », et qui est de plus en plus pratiqué. Les voleurs toquent ou sonnent à votre porte pour vérifier votre présence. Si vous leur ouvrez, ils vous sortiront une excusent du type « je me suis trompé d’adresse ». Si vous n’êtes pas là, il y a de grandes chances qu’ils reviennent dans les plus brefs délais puisqu’ils sont assurés d’avoir la voie libre. Ce système de vidéosurveillance vous permet alors d’avoir la possibilité de revenir à temps, ou d’alerter vos voisins.

 

 

Cette caméra qui fonctionne aussi avec un détecteur de mouvement fait également office de caméra de vidéosurveillance classique. Dotez-en votre porte d’entrée et réduisez ainsi le risque que vous veniez faire gonfler le chiffre des 34% d’intrusion par l’entrée principale.

Les systèmes de vidéosurveillance sans fil existent depuis longtemps mais sont encore peu utilisés. Leurs connexions informatiques peuvent faire peur puisqu’elles peuvent être sujette à des piratages. Ainsi, un système plus concret, avec fils, est souvent privilégié. Installer un système de vidéosurveillance sans fil présente pourtant des avantages incontestables qui le rendent globalement, plus intéressant et rentable qu’un système de vidéosurveillance classique dont les caméras sont reliées par des câbles. En voici les principaux :

 

Sa facilité d’installation

Votre système de vidéosurveillance sans fil est très simple à installer. En effet, il suffit de connecter votre système à votre wifi comme n’importe-quel appareil électronique (ordinateur, imprimante, etc.). Dès lors, vous n’avez plus qu’à placer vos caméras où vous le souhaitez, sans avoir à vous soucier des câbles et de leur esthétisme peu convaincant.

 

Sa discrétion

L’absence de fil peut également être un avantage si vous souhaitez que votre système de vidéosurveillance ne soit pas détecté. En effet, il est facile de cacher une caméra qui peut ressembler à une lampe par exemple. Il est par ailleurs facile de détecter des câbles suspects, surtout à l’extérieur. Si vous souhaitez que votre système de vidéosurveillance soit le plus discret possible, optez-donc pour un système de vidéosurveillance sans fil.

 Caméra de vidéosurveillance avec option sans-fil

 

L’option d’une installation temporaire

Installer un système de vidéosurveillance obéit parfois à des besoins temporaires. Les systèmes de vidéosurveillance classiques deviennent alors moins avantageux puisqu’ils nécessitent de faire des trous dans les murs pour faire passer des fils, ou d’installer des gouttières qui laissent des traces indélébiles sur les moulures ou le plâtre. Les systèmes de vidéosurveillance sans fil permettent, quant à eux, de ne pas se soucier d’abîmer ses murs ou de modifier le design de vos pièces, puisqu’à tout moment, vous pouvez changer vos caméras de place ou même désinstaller votre système. Un tel système aura également l’avantage de pouvoir vous suivre sans problème dans vos déménagements.

 

Son prix encourageant

Les systèmes de vidéosurveillance sans fil sont en général un peu plus chers à l’achat que les systèmes classiques. Toutefois, ils ne nécessitent aucune maintenance. Les fils des systèmes classiques sont en effet souvent à changer. Ils sont impactés par la météo et installés sur des supports qui peuvent se fissurer, ce qui augmente l’attention que vous devrez apporter à votre système pour éviter une panne qui vous coûtera cher en réparations.

 

 Choisissez un système de vidéosurveillance sans fil qui vous coûtera moins cher, sera plus flexible, discret, et facile à installer.

Les systèmes de vidéosurveillance sont de plus en plus automatisés et gérés de manière informatique. Ces systèmes vous offrent une protection bien plus efficace, et surtout la possibilité de voir par les yeux de vos caméras à tout moment, même en vacances. Ces systèmes présentent par ailleurs une faiblesse : la vulnérabilité aux piratages. En effet, prendre le contrôle de votre système de vidéosurveillance permettra à d’éventuels voleurs non seulement de pénétrer dans votre domicile, mais aussi de rendre infructueuse toute tentative de récupération de vos bien ou d’utilisation de vos caméras pour aider la police. Suivez-donc ces conseils pour palier à ce problème peu connu mais de plus en plus courant.

 

  1. Sécurisez votre réseau domestique

 Votre réseau domestique est le premier point d’entrée des hackers dans votre vie virtuelle, et donc potentiellement dans votre système de vidéosurveillance. En effet, une fois dans votre ordinateur ou votre téléphone portable, l’accès aux applications liées à votre système de vidéosurveillance est une voie en or pour les hackers.

 

  1. Utilisez votre wifi personnel pour les connexions sans fil

En aucun cas vous ne devez utiliser le wifi public pour connecter vos caméras. Celui-ci est truffé de virus et est visité par des hackers qui n’attendent qu’un faux pas de votre part. Votre réseau domestique, une fois sécurisé, est le meilleur moyen de les garder éloignés de votre système de vidéosurveillance.

 Caméras et leur boîtier informatique

 

  1. Choisissez des mots de passe longs et compliqués

Il n’y a pas de secret pour créer un mot de passe sécurisé. Vous devez y mélanger des chiffres, des lettres et si votre système de vidéosurveillance vous le permet, des signes de ponctuation. Votre mot de passe doit aussi être constitué d’au moins 8 caractères.

 

  1. Vérifiez que les systèmes informatiques de vos caméras sont à jour

Votre système de vidéosurveillance fonctionne grâce à un programme informatique en évolution permanente, mis à jour régulièrement par le constructeur comme pour un ordinateur ou un téléphone portable. Veillez donc à ce que votre système soit à jour, et que chaque caméra y soit connectée. Si votre système n’est pas à jour, il sera plus ciblé par les hackers parce que plus fragile. De plus, son utilisation auprès des assurances pourra vous être refusée en cas de vol, si votre système n’est pas mis à jour à la dernière version disponible. Ainsi, même si votre système de vidéosurveillance est normalement mis à jour automatiquement, tenez-vous au courant sur le site de son constructeur, des dates de disponibilité des mises à jour.

 

Suivre ces conseils vous permettra d’éviter que quelqu’un ne pirate votre système de vidéosurveillance. Par ailleurs, veillez lors de son acquisition, à prendre en compte sa résistance à ce type d’attaque.

petit logo videosafe

55 rue Louis Rouquier
92300 Levallois-Perret
France
 

Site internet

Plan du site