installation caméra

L’object est au cœur de tout système de surveillance, et choisir une lentille de mauvaise qualité peut avoir des conséquences plus importantes que vous ne pensez. Un objectif mal choisi peut être très trompeur car les images ne sont pas proportionnées à la réalité. Par exemple, un objet pourra apparaître plus loin ou plus près qu’il ne l’est réellement. Parfois l’image sera floue, ou ses couleurs ne seront pas réalistes !  Alors comment choisir le type d’objectif idéal pour votre système de vidéosurveillance ? Plusieurs critères doivent vous guider: 

1. La profondeur de champ

La profondeur de champ permet de déterminer jusqu’à quelle distance votre caméra sera capable d’enregistrer des images et de faire la mise au point. Plus la profondeur de champ est importante plus votre caméra sera capable de couvrir un large périmètre, tandis qu’une faible profondeur de champ ne permettra de capturer que des détails au premier plan, et aura éventuellement pour conséquence une image floue.

 

2. La longueur focale

La longueur focale détermine la taille de l'image et l'angle de champ capté par la caméra. Il est essentiel de déterminer les capacités d'agrandissement d'une caméra. Une focale plus longue capture une zone plus étroite mais couvre une plus grande distance, tandis qu'une focale plus courte capture une zone plus large mais ne capturera pas les détails des objets plus éloignés. Il faut donc arbitrer et trouver le meilleur compromis entre le grossissement et le champ de vision. 

3. Ouverture et iris

Les deux régulent la quantité de lumière entrant dans une lentille. L’ouverture joue sur la netteté et la clarté d'une image, tandis que l'iris garantit une intensité lumineuse optimale en ajustant sa taille à la lumière disponible aux différents moment de la journée. Ensemble, ils déterminent la clarté et le niveau de détail des images.

 

Grâce aux progrès technologiques, nos caméras de vidéosurveillance ont évolué pour offrir une meilleure clarté d'image et de vidéo. Cependant, tous ces progrès ont créé un nouveau problème: lorsque l’on observe une séquence vidéo de la journée, on constate que la mise au point de la caméra se brouille à certains moments. Vous devez déjà avoir vécu cette expérience: le soir vous vous apercevez que les images enregistrées par les caméras sont floues, et le matin la séquence est à nouveau nette et claire. Que s’est-il passé et que faire ?

Votre caméra CCTV possède un iris automatisé qui régule la quantité de lumière capturée. Pendant la journée, l'iris est plus petit pour capturer une image nette avec une bonne mise au point afin que l'excès de lumière ne détériore pas la qualité de l'image. Au fur et à mesure que la journée progresse, la lumière diminue et finalement le soleil se couche. L'iris s'ouvre progressivement pour laisser entrer plus de lumière afin que la caméra capture suffisamment de détails. Cependant, cela entraîne une détérioration de la qualité et donc une image floue. Comment résoudre le problème ? 

Votre caméra est-elle dotée de la fonction ABF (mise au point automatique arrière)? Si oui, suivez ces étapes:

1. Mettez un filtre neutre sur l'objectif de votre caméra ou attendez que l'éclairage devienne naturellement faible. L’iris doit être grand ouvert. 

2. Maintenant, réglez le zoom sur large. 

3. Placez un élément que vous voulez apercevoir nettement avec une bonne mise au point dans le champ de la caméra et retirer le filtre. 

Si non, suivez ces étapes.

1. Passez en mode iris manuel et mettez un filtre neutre sur l'objectif de votre caméra ou attendez que l'éclairage devienne naturellement faible. 

2. Placez un élément que vous voulez apercevoir nettement avec une bonne mise au point dans le champ de la caméra puis ajustez la mise au point et retirez le filtre.

 

Les caméras PTZ (Pan Tilt Zoom) offrent la possibilité de déplacer l'objectif sur un axe horizontal et vertical. Elles sont donc très pratiques car elles permettent de couvrir un champ plus large qu’une caméra classique. Son efficacité dépend toutefois de sa bonne installation et de son entretien. Que faire si votre caméra PTZ tombe en panne ? 

 

1. Vérifiez l’alimentation. Il existe différents modèles et différentes formes de caméras PTZ CCTV. Il est important d'utiliser l'alimentation fournie avec la caméra lorsqu’elle a été installée, car certaines nécessitent une alimentation 12V tandis qu’à d’autres convient mieux une alimentation 24V. Lorsque vous remplacez un ancien câble d’alimentation usé, assurez vous de conserver les mêmes caractéristiques. 

2. Veillez à ne pas trop éloigner la caméra de sa source d’alimentation Lorsque l'alimentation est très éloignée, soit à plus de 15 mètres environ, la caméra de vidéosurveillance peut faire face à une baisse de puissance en ampérage et en tension. Cette faiblesse de l’alimentation peut entrainer des dysfonctionnements voire un arrêt total du système. Si vous n’avez pas le choix, utilisez un fil suffisamment épais pour apporter à la caméra toute la puissance dont elle a besoin pour fonctionner correctement.

 

3. Vérifiez la connexion de données de la caméra PTZ. Commencez par vérifier que la connexion est intacte à l'arrière du DVR / NVR. Ensuite, assurez-vous que les configurations de vitesse de transmission, de protocole et d'ID (adresse) de la caméra PTZ CCTV correspondent à celles des paramètres du DVR. En cas de disparité, modifiez les paramètres en conséquence et enregistrez les modifications. La caméra PTZ devrait maintenant fonctionner correctement. Ces paramètres nécessitent rarement des modifications, sauf si le DVR est restauré à ses paramètres par défaut ou si la caméra PTZ CCTV est utilisée sur un autre DVR. 

 

4. Consultez un professionnel. Si les câbles semblent être correctement connectés et que les appareils sont configurés correctement mais que la caméra PTZ continue de mal fonctionner, il est conseillé de consulter un professionnel ayant des connaissances techniques.

 

Ce n’est pas parce que votre système de vidéosurveillance a été piraté que vous devez le jeter pour en installer un nouveau. Voici quelques astuces pour résoudre la situation. 

 

1. Changez votre mot de passe

C'est peut-être le conseil de cybersécurité le plus important que l'on puisse vous donner. En modifiant régulièrement votre ou vos mots de passe, vous réduisez de plus de 50% les chances de piratage. Préférez des mots de passe longs (au moins 9 caractères) utilisez des signes et des symboles et évitez d’inclure des références à vos loisirs ou à votre vie personnelle (date de naissance, nom du conjoint, animaux de compagnie, lycée, etc.). En général, vous pouvez modifier votre mot de passe même une fois que votre système a été piraté. Dans ce cas, débranchez d’abord la caméra du réseau, avant de réinitialiser le mot de passe. 

 

2. Effacez le stockage interne de la caméra 

Lorsque tout le reste échoue, vous pouvez essayer d'effacer le stockage interne de la caméra et essayer de revenir aux paramètres d'usine. Cela élimine généralement la plupart des pirates informatiques. N'oubliez pas de sauvegarder votre enregistrement avant. Pour plus d'informations sur la façon d'effectuer ce type de réinitialisation, consultez le manuel de votre caméra.

3. Choisissez un meilleur cryptage

Bien qu'elles soient obsolètes, certaines caméras de vidéosurveillance ont toujours les cryptages WEP et WPA activés par défaut. Augmentez vos défenses en passant au cryptage WPA2 ou WPA3 si votre caméra prend en charge ce format cryptographique.

 

4. Mettez régulièrement à jour le firmware

Les fabricants publient régulièrement des mises à jour de sécurité pour les caméras de vidéosurveillance. N’oubliez pas que certaines de ces mises à jours contiennent des systèmes de défense qui vont permettront de lutter efficacement contre les nouveaux pirates. Installez donc ces mises à jour du firmware dès que possible.

 

5. Utilisez l'authentification à deux facteurs

Comme vous l'avez peut-être remarqué, la plupart des sites Web prennent désormais en charge l'authentification 2FA. Eh bien, les caméras de vidéosurveillance aussi. Si votre modèle de caméra prend en charge 2FA changez ! il est beaucoup plus difficile de pirater, voire carrément impossible.

 

6. Utilisez une bonne protection antivirus 

Toutes les caméras de vidéosurveillance ont une sorte de logiciel antivirus intégré. Cependant, ces protections sont rudimentaires, alors n’hésitez pas à en utiliser une plus importante. 

 

petit logo videosafe

55 rue Louis Rouquier
92300 Levallois-Perret
France
 

Site internet

Plan du site