installation caméra

Installer un système de vidéosurveillance est une opération qui doit être mûrement réfléchie, planifiée et étudiée. Votre fournisseur doit avoir fait l’objet de recherches, notamment sur son service après-vente. Le type de système ainsi que l’emplacement des caméras doit également découler d’essais et de recherches. Une fois toutes ces étapes franchies, décidés d’enfin investir dans le système de vidéosurveillance qui convient à votre domicile, il vous reste cependant à déterminer la période à laquelle vous désirez installer un système de vidéosurveillance. Quand poser les caméras et commencer à étudier les images ? Toutes les périodes ne conviennent pas pour installer un système de vidéosurveillance. Même s’il est de toutes-façon mieux d’en installer un à une période peu recommandée que pas du tout, certains moments sont plus propices pour la concrétisation de votre système.

 

N’installez pas pendant l’hiver

L’hiver est une période dure pour la vidéosurveillance. Le froid, le gel et l’humidité mettent à mal vos caméras, qui souffrent et risquent de s’endommager dès le début. De plus, l’hiver est une saison pendant laquelle on sort naturellement moins. Les caméras nouvellement installées seront donc machinalement moins inspectées.

 

 

 

N’installez pas sous une météo trop clémente

Installer ses caméras pendant une semaine de beau temps n’est pas l’idéal. En effet, la lumière sera, pendant cette période, particulièrement bonne. Vous installerez-donc vos caméras selon cette lumière, peu représentative de la lumière à laquelle vos caméras auront à faire face pendant le reste de l’année. Vous pourrez-donc, sans le vouloir, installer des caméras à des endroits ou la lumière présente lors des jours plus sombres, ne convient pas à vos caméras.

 

N’installez pas avant un long moment d’absence

Il peut être tentant de décider d’installer son système de vidéosurveillance juste avant une période de vacances pour ne pas être dérangé par les travaux. Cependant, un système de vidéosurveillance installé avant une absence ne sera pas surveillé. Pensant que celui-ci est en ordre de marche et profitant de vos vacances, vous serez peut-être surpris par un cambriolage facilité par une faille de votre système que vous n’aurez pas détecté.

Il existe de multiples types de systèmes de vidéosurveillances tous plus différents les uns des autres. Qu’ils soient conçus pour un domicile principal, pour une maison secondaire, pour un hôpital ou encore pour un parc, les systèmes de vidéosurveillance possèdent des caractéristiques propres à leurs usages. Ces systèmes, faits pour une certaine utilisation, doivent rester cantonnés à leur rôle pour rester efficace. Un excellent système de vidéosurveillance pour espaces ouverts sera médiocre s’il s’agit de surveiller un domicile par exemple. Les acquéreurs d’un nouveau système de vidéosurveillance font ainsi parfois l’erreur de privilégier la qualité, plutôt que l’adaptation du système à la situation en question. Voici cependant certains critères objectifs qui permettent de déterminer si un système de vidéosurveillance est bon, ou mauvais.

 

La qualité des caméras

Les caméras sont sans aucun doute les principales composantes de votre système de vidéosurveillance. Qu’elles soient à grand-angle ou à champ réduit, une qualité minimale est requise pour que vos images puissent être exploitées. Les caméras à champ réduit surtout, doivent pouvoir permettre d’identifier des numéros ou des lettres, sans difficulté.

 

 Photo d'une réparation de système de vidéosurveillance

 

 

Un boîtier enregistreur de qualité

Les caméras seraient inutiles sans qu’un boîtier enregistreur de leur permette de sauvegarder leurs images. Celui-ci a donc toute son importance, et doit également obéir à un standard de qualité minimal. Plus sa mémoire de stockage est élevée, plus il sera cher. Cet aspect est à privilégier mais faites aussi attention à son aspect extérieur qui détermine sa robustesse. Pièce centrale de votre système de vidéosurveillance, il doit être sans défauts car s’il cesse de fonctionner, l’ensemble de votre système de vidéosurveillance est à l’arrêt.

 

Un bon service après-vente

Un aspect souvent négligé par les nouveaux acquéreurs, est celui du service après-vente. En effet, la qualité d’un système de vidéosurveillance ne repose pas uniquement sur son état lors de l’achat. Des systèmes de vidéosurveillance de très bonne qualité nécessitent un entretien important. Une bonne garantie de service après-vente est donc très importante, et détermine fortement la satisfaction que vous retirerez de votre système.

Les systèmes de vidéosurveillance sont des investissements relativement chers et qui nécessitent une réflexion par rapport aux nombreuses possibilités offertes par les distributeurs et les progrès technologiques. Ces investissements peuvent, s’ils y sont faits à l’aide d’un professionnel et en accord avec les besoins de votre maison et de vos bien, perdurer des années et amortir votre dépense initiale pendant une longue période. Un système de vidéosurveillance peut cependant, lorsqu’il est mal installé ou défaillant, devenir un puit à argent et à problèmes. Régulièrement, vous devez vérifier l’état de fonctionnement de votre système de vidéosurveillance, pour vous assurer qu’il remplisse encore le rôle que vous lui avez alloué. Voici quelques vérifications qui vous aideront dans votre diagnostic.

 

Vérifiez l’aspect externe de votre système

L’optique de vos caméras souffre car il est soumis aux aléas de la météo et aux caprices du temps. La poussière projetée par le vent peut en effet opacifier les verres, rendant vos images inutilisables. Les boîtiers protecteurs peuvent également se fendre et donc, à terme, ne plus remplir leur rôle de protection de vos caméras. Une inspection de l’état général de vos caméras est donc la première étape pour dresser un diagnostic de votre système.

 

 

 

Vérifiez l’état de votre boîtier enregistreur

Votre boîtier enregistreur est la pièce maitresse de votre système de vidéosurveillance. Sans lui, aucune image enregistrée par vos caméras ne serait enregistrée ni donc utilisée par la suite. Vérifiez-donc tout d’abord son état, avant d’en vérifier l’enregistrement.

 

Faites une simulation de surveillance d’un cambriolage

Le meilleur moyen de s’assurer du bon fonctionnement de votre système de vidéosurveillance est de le tester. Identifiez les points sensibles de votre maison et que vous voudriez être sûrs de protéger grâce à votre système de vidéosurveillance. Passez ensuite devant le champ de chaque caméra sous plusieurs lumières différentes avant de visionner les images. Vous verrez ainsi si vos caméras ont bougé et si leurs images s’enregistrent sans problème.

La vidéosurveillance a sans aucun doute plus que jamais sa place dans la protection des domiciles secondaires et principaux contre les cambriolages et vols de plus en plus courants. En surveillance votre entrée, vos pièces principales et vos points d’entrée, elle permet de réduire considérablement le risque d’intrusion. Le nombre de particuliers s’équipant d’un tel système croix sans interruption depuis la popularisation de la vidéosurveillance. Les progrès techniques et la baisse des prix qui y est liée, conduisent toutefois à des installations de moins en moins réfléchies et de plus en plus automatiques. Installer un système de vidéosurveillance ne se fait pas au hasard, si bien qu’un système de vidéosurveillance mal installé est souvent inutile. Voici 3 pièces ou endroits dans lesquels installer une caméra n’est pas utile et vous fera perdre de l’argent et du temps.  

 

Les chambres

Certains pensent que le meilleur moyen de se protéger contre les cambrioleurs est de protéger la pièce où l’on se trouve lorsqu’on dort. Cependant, seulement une infime partie des cambriolages débouche sur une intrusion dans une chambre à coucher. Les cambrioleurs ne cherchent que rarement le contact avec les habitants, et privilégient la discrétion. Installer une caméra dans les chambres vous fera perdre de l’argent et de la mémoire sur votre boîtier de stockage.

 

 

 

La cave

Peu-importe ce que vous cachez dans votre cave, il est inutile que vous installiez une caméra de vidéosurveillance dans celle-ci. Certaines caves abritent une cave à vin de valeur, des objets d’art, des outils et de la machinerie chère, ou encore des coffres. Les cambrioleurs en sont conscients et ciblent donc régulièrement ces espaces. Ceux-ci sont cependant beaucoup mieux surveillés si vous placez une caméra de vidéosurveillance à l’entrée ou dans le couloir qui y mène. En effet, les caves étant souvent pleines de recoins, il est difficile d’y placer des caméras de manière efficace, alors qu’une caméra placée juste devant son entrée permettra d’identifier le cabrioleur soit à son entrée, soit à sa sortie, tout en découvrant ce qu’il a volé.

 

Votre portail d’entrée dans le jardin

Sauf si vous voulez, à distance, voir qui se trouve devant votre portail d’entrée, installer une caméra à cet endroit est peu utile. Cette caméra placée à l’extérieur subira les foudres de la météo alors qu’elle ne permettra que de surveiller l’extérieur de votre propriété. Une caméra placée en direction du portail, depuis l’intérieur, sera beaucoup plus utile.

 

 

 

petit logo videosafe

3 rue Robert Foulon
95360 Montmagny
France
 

Site internet

Plan du site