installation caméra

Lorsque la décision est prise d’installer un système de vidéosurveillance, une question fondamentale mais à laquelle les réponses sont souvent peu réfléchies, est la question de laisser ses caméras apparentes ou dissimulées ? Ce mode de vidéosurveillance conditionne beaucoup la protection que vous retirerez de votre système. Chaque besoin de protection nécessite un degré différent de visibilité des caméras. Alors, quelle est la meilleure manière d’installer ses caméras ?

 

Cachez vos caméras de surveillance affectées à la protection d’un magasin.

Quasiment tous les magasins sont aujourd’hui équipés de caméras de vidéosurveillance. Les braqueurs ne se doutent donc plus du fait qu’ils auront à faire à ce type de protection ou non. Le rôle dissuasif que les caméras pourraient avoir est donc relatif. Les magasins sont par ailleurs souvent ciblés par des actes de vandalisme qui visent à abimer les systèmes de protections telles que les grilles ou les caméras. Cacher ses caméras lorsqu’on est patron de magasin peut donc avoir des avantages considérables concernant leur protection. De plus, l’absence apparente de caméras peut avoir comme effet d’encourager les braqueurs à trahir plus facilement leur identité, ce qui, une fois l’infraction commise, sera un avantage.

 caméra de petite taille, aisément dissimulée

Placez vos caméras de manière visible pour la protection de votre maison.

En ce qui concerne la protection des domiciles, placer ses caméras de manière ostentatoire peut avoir des avantages. En effet, les caméras de vidéosurveillance ne sont pas si courantes dans la protection chez les particuliers. Les cambrioleurs ne s’attendent donc pas forcément à se voir filmés par un système de vidéosurveillance. Ils privilégieront les maisons qui ne sont pas équipées d’un tel système de protection et seront donc repoussés par la vue d’une caméra de vidéosurveillance que vous aurez placé en évidence, devant votre porte d’entrée.

La période des fêtes est une période très sensible concernant la sécurité des domiciles. C’est une période pendant laquelle les cambriolages sont nombreux et viennent vite casser la magie de noël et de la nouvelle année. En tant que propriétaire, vous vous devez d’être conscient des risques accrus que votre domicile encoure pendant cette période de l’année. Cet article vous explique pourquoi et comment protéger son domicile mieux que d’ordinaire.

 

Une période privilégiée par les cambrioleurs

L’hiver est une période appréciée par les cambrioleurs pour plusieurs raisons. En premier lieu, la durée du jour et de la nuit facilite grandement la tâche à tout individu désireux d’utiliser le manque de lumière pour commettre une infraction. Les gens étant moins dehors et moins attentifs à ce qui se passe à l’extérieur, il suffit d’un diner entre amis ou d’une journée de travail pour donner une occasion en or d’être cambriolé. En second lieu, beaucoup partent en vacances pendant cette période, laissant leur domicile sans surveillance, ce qui est une aubaine pour les cambrioleurs. En dernier lieu, les périodes de fête sont des périodes d’enrichissement, où de nouveaux ordinateurs et appareils photo poussent sous le sapin, ce qui attire d’autant plus le crime organisé.

 caméra idéale pour la surveillance de nuit

 

Soyez prêts pour cette période sensible

Certains réflexes suffisent à vous garantir la protection maximale pendant cette période. Tout d’abord, faites le tour de votre système de vidéosurveillance pour vous assurer de son fonctionnement et de son état. Ensuite, faites jouer votre réseau de voisinage, très utile pendant cette période. Pensez par exemple à faire enregistrer votre domicile dans la ronde de la police, qui est un processus très dissuasif. Enfin, faites une mise à jour informatique de votre système de vidéosurveillance, si celui-ci ne l’est pas.

Un ennemi considérable des systèmes de vidéosurveillance, mais qui n’est pourtant que rarement pris en compte dans leur installation et leur protection, est le rongeur. Ces rongeurs peuvent endommager votre système de vidéosurveillance, particulièrement en abîmant vos câblages. Ils peuvent, sans que vous vous en aperceviez, rendre votre système inefficace en quelques semaines. Cet article vous explique comment protéger votre système de vidéosurveillance contre cet ennemi.

 

Cherchez les indices de leur présence

Les rongeurs laissent des traces qu’il est assez facile de reconnaître si un minimum d’attention est accordé à la prévention de leur installation. Courant souvent le long des murs, ils laissent des traces noires autour des trous qu’ils empruntent, où sur les coins de plinthe qu’ils frôlent. Si vous laissez un établi propre, la présence de miettes au matin peut également vous indiquer la présence de souris ou de rats.

système de vidéosurveillance et son câblage

Vérifiez vos câblages

Vos câblages peuvent présenter des traces de mordillage. Des petites entailles dans les gaines électriques sont sans équivoques : un rongeur s’est mis en tête de grignoter votre fil. Les rongeurs s’attaquent parfois aussi aux caméras elles-mêmes, au point de tenter d’y faire leur nid. Les caméras tubes sont particulièrement attrayante pour une souris cherchant un nid sûr et abrité.

 

Contrôlez les accessoires et les éléments secondaires de votre système

Les rongeurs s’attaquent à ce qui est le plus facilement à leur portée. Vérifiez donc tous les équipements ou accessoires qui se trouvent proche du sol ou sur un buffet. Faites particulièrement attention à vos détecteurs de mouvements souvent situés à quelques centimètres du sol et qui sont parfois rongés à l’intérieur du mur. Ces vérifications doivent bien évidement toutes être faites sans exclure la partie interne de l’équipement de caméra, cachée derrière votre cloison, car cette zone est la zone de vie et de déplacement préférée des rongeurs.  

+Les caméras IP possèdent une meilleure résolution potentielle. Une des caractéristiques principales de votre système de vidéosurveillance sera la qualité de ses images. Inutile de préciser que celle-ci devra être maximale. Les caméras IP commencent à 4 mégapixels et ne disposent théoriquement d’aucune limite.

-Les caméras analogiques possèdent des résolutions d’image moindre. Les caméras sont les caméras qui offrent les images qu’on peut classiquement voir dans les reportages où dans les films, et où le visage du cambrioleur peut à peine être reconnu. Les caméras analogiques vont habituellement de 1 mégapixels, à 4.

 Caméra IP ou analogique ? 

+Les caméras IP fonctionnent via le réseau internet. Leur installation est donc flexible car elles peuvent être positionnées loin les unes des autres. De plus, elles peuvent être installées dans un coin ou proche d’un mur, sans que celui-ci n’altère leur connexion.

-Les caméras analogiques nécessitent d’être proche du DVR. En effet, elles fonctionnent via une connexion directe et unique qui s’altère fortement en fonction de la disposition des lieux. Si vous surveillez un espace constitué de plusieurs recoins, les caméras analogues risquent de perdre certaines données à cause d’une mauvaise qualité de signal.

 

 

+Les caméras IP vous permettent de stocker plus de données, et plus longtemps. En effet, celles-ci utilisent un cloud ou un réseau internet pour le stockage des images. Il n’y a donc pas de limite à celui-ci. De plus, les images pourront être visionnées à tout moment.

-Les systèmes de caméras analogiques n’offrent qu’une capacité de stockage limitée. Le boitier enregistreur a en effet un stockage fini et possède un prix d’achat qui monte avec sa capacité de stockage. De plus, son endommagement conduira à l’altération ou à la perte de vos images de vidéosurveillance.  

petit logo videosafe

3 rue Robert Foulon
95360 Montmagny
France
 

Site internet

Plan du site