installation caméra

Votre système de vidéosurveillance fonctionne pendant toute l’année, de nuit comme de jour, sans que vous ayez à vous en soucier. Constamment, il vous protège contre les cambriolages, sans que vous ayez à lui accorder d’importance. Lors de votre départ en vacances, votre système de vidéosurveillance acquiert un rôle d’autant plus important qu’il vous protègera pendant la période la plus sensible, où votre domicile risque le plus d’être cambriolé. Vous devez-donc, avant tout départ en vacances, et même si vous n’avez pas eu de problèmes avec votre système de vidéosurveillance pendant l’année, effectuer des vérifications de base sur celui-ci pour être sûr qu’il remplira son rôle pendant la période la plus critique.

 

Vérifiez la connexion des caméras

Vos caméras sont connectées au boîtier enregistreur. Lors que vous n’avez pas eu à utiliser les images, il se peut que vous ne soyez pas sûr de son fonctionnent. Vérifiez donc, avant de partir en vacances, si la pièce maitresse de votre système de vidéosurveillance fonctionne correctement.

 

Vérifiez la connectique wifi

Un aspect auquel on ne pense pas toujours avant de partir en vacances est la connexion qui relie vos caméras. En effet, si celles-ci sont connectées via wifi, pensez à ne pas couper l’électricité ou à installer votre wifi à un réseau secondaire que vous laissez allumé.

 

 Caméra contrôlable à distance

 

 

Vérifiez le champ des caméras

Le champ des caméras bouge très légèrement avec le vent et les intempéries, si bien que si vous n’avez pas vérifié vos caméras depuis longtemps, ce que vos caméras filment peut avoir radicalement changé. N’oubliez donc pas de vérifier ce paramètre.

 

Vérifiez l’état de la partie optique

La partie optique de votre caméra est soumise à la lumière, à la pluie et à la poussière. Avant de partir, assurez-vous donc que vos caméras pourront filmer des images exploitables en cas de cambriolage.

 

Vérifiez l’enregistrement des images

Les caméras de vidéosurveillance sont souvent plus solides que le système qui recueille les images capturées. Ne vérifiez-donc pas uniquement le bon fonctionnement des caméras, mais également si l’enregistrement des images capturées est fiable, et permet de les utiliser correctement. 

Les systèmes de vidéosurveillance sont des investissements non-négligeables. Prévus sur le long terme, ils permettent de faire des économies en cas de cambriolage, mais aussi sur le montant de la cotisation d’assurance. Une fois votre système de vidéosurveillance installé, il est possible qu’au bout d’un certain temps, vous trouviez sa protection un peu en deçà de vos attentes, notamment après un changement d’habitude de vie et de vacances par exemple. Vous vous sentirez alors obligé de garder ce système de vidéosurveillance que vous venez d’installer. Des accessoires et des astuces vous permettront d’améliorer votre système de vidéosurveillance sans en changer.

 

Installez des détecteurs de mouvements

Les détecteurs de mouvement sont très utiles lorsqu’il s’agit de ne filmer que ce qui est nécessaire et donc de faire des économies d’image et de mémoire. En installer est relativement simple, et peut se faire en plus de votre système de vidéosurveillance existant.

 

Augmentez la mémoire de votre boîtier enregistreur

Votre boîtier enregistreur peut souvent poser problème, notamment s’il est rapidement plein. Cependant, comme la plupart des ordinateurs, son stockage est améliorable par simple addition d’une carte mémoire ou d’un disque de stockage.

 

 

 

Installez des filtres à lumière

Il arrive que vous installiez une caméra à l’ombre d’un arbre, qui finit par mourir ou que vous décidez de couper. Cette caméra se retrouve alors à devoir filmer en plein soleil, des images qui deviennent peu exploitables. Des filtres à lumière permettent de relativiser cette exposition.

 

Installez des accessoires de protection

Une des raisons pour lesquelles vous êtes déçus de votre système de vidéosurveillance, peut être le fait que celui-ci est fragile. Il est cependant aisé de le consolider et de le rendre plus résistant face aux intempéries. Des boîtiers protecteurs étanches permettent par exemple, de lutter efficacement contre l’humidité mais aussi contre l’excès de soleil.

 

Modifiez le champ de vos caméras

Vos caméras ont peut-être été installées vers un objectif peu adapté, ou encore avoir bougé au cours du temps. Modifier leur champ peut parfois décupler leur efficacité, en filmant une plus grande zone.

Les systèmes de vidéosurveillance étant des investissements relativement chers, on s’attend à ce qu’ils durent longtemps et soient rentabilisés par une protection active sur le pas de temps le plus long possible. Ces systèmes étant de toutes sortes et vendus à des prix très différents, ils n’en restent pas moins soumis à des risques et des menaces identiques. Qu’un système de vidéosurveillance soit installé dans un domicile, un magasin ou un espace public, il sera affecté par les mêmes facteurs. Un entretien régulier de votre système de vidéosurveillance pourra néanmoins limiter les effets du temps sur votre système de vidéosurveillance.

 

Nettoyer les parties optiques

La partie optique des caméras et non seulement floutée par la poussière et la crasse portée par le vent, mais également par l’usure provoquée par le vent et les particules fines sur le verre, qui le polissent et le rendent opaque. Certaines caméras, particulièrement celles qui se situent dans des endroits ventés, souffriront, à termes, de ce problème. Veillez-donc à nettoyer vos verres régulièrement.

 

 

 

Limiter l’humidité des caméras

Même si vos caméras sont protégées par un boîtier, elles sont soumises à l’humidité de l’air. À termes, cette humidité peut les abimer et finira même par les détruire. Régulièrement, et ce surtout pendant la saison humide, pensez à ouvrir vos caméras et à contrôler leur état.

 

Vider le boîtier enregistreur

Votre boîtier enregistreur garde les images filmées par vos caméras. Même si celui-ci dispose encore de place pour l’enregistrement des images, veillez à en supprimer les inutiles, car comme un ordinateur, votre boîtier d’enregistrement fonctionne moins bien s’il est presque saturé.

 

Changer régulièrement les fils reliant les caméras

Les fils reliant vos caméras à votre boîtier enregistreur représentent le talon d’Achille de votre système de vidéosurveillance. Ces fils fins et fragiles s’abiment vite et peuvent rendre la totalité de votre système inutilisable. Pensez-donc à les remplacer régulièrement par des fils neufs. 

 

La météo est un ennemi de la vidéosurveillance, mais la pluie, en est l’ennemi juré. Vos caméras étant bourrées d’électronique parfois très perfectionné, l’humidité est le premier danger auquel elles sont confrontées. Qu’elles soient installées à l’intérieur ou à l’extérieur, même un petit taux d’humidité en viendra à bout. C’est en effet la première cause de perte des caméras, après les dégradations volontaires. Ainsi, même s’il est impossible d’éviter toute trace d’humidité, il est important que vous fassiez attention à ce paramètre pour que votre système de vidéosurveillance dure le plus longtemps possible. Voici quelques conseils qui vous permettront de réduire le risque que votre système de vidéosurveillance soit abimé par l’humidité.

 

Installez des boîtier étanches

Le maître-mot pour ce qui est de la lutte contre l’humidité est l’étanchéité. Installer des boîtiers étanches sur vos caméras situées à l’extérieur vous permettra de les protéger contre la pluie et l’humidité extérieure. N’oubliez pas que toutes vos caméras sont soumises à l’humidité extérieure et pas uniquement les caméras exposées à la pluie. Équipez-donc toutes vos caméras de boîtiers étanches pour ne pas prendre de risques.

 

 

 

Installez des capteurs d’humidité

Certains endroits de votre maison présentent des taux d’humidité dangereux pour vos caméras. C’est le cas des pièces situées proche de la salle de bain ou de la cuisine, ou même du couloir qui y mène. Il suffit que la vapeur d’eau ait un peu trop tendance à être projetée contre une caméra, pour que celle-ci finisse par rendre l’âme. Certains capteurs d’humidité permettent de réduire le taux d’humidité dans l’air de votre domicile. Installez-en donc quelques-uns dans les endroits stratégiques, pour éviter tout problème.

 

Privilégiez les systèmes de vidéosurveillance sans fil

Les systèmes de vidéosurveillance sans fil sont moins sensibles à l’humidité que les systèmes de vidéosurveillance où les caméras sont reliées par des fils électriques. En effet, les fils ont tendance à capter l’humidité, rouiller et finir par casser ou provoquer un court-circuit. Installez un système de vidéosurveillance sans fil si vous désirez avoir le moins de problèmes possible avec l’humidité.

petit logo videosafe

3 rue Robert Foulon
95360 Montmagny
France
 

Site internet

Plan du site